X

Accès réservé

Identifiant :
Mot de passe :

Photo aléatoire

Derniers commentaires

tilu dans Marathon de l'Engadine
Cocoj dans Nordic challenge + Turchet
JR dans Une vraie en classique !!
la faune dans Une vraie en classique !!
Cocoj dans Une vraie en classique !!

Sponsors

2 commentaires on a fait un détour parce que c'est joli...





ce matin, Juju et moi-même avions pris notre courage à deux mains pour nous rendre au trail de balcons de chartreuse (quaix en chartreuse). notre dream-team faisait figure d'épouvantail, telle la Mannschaft des grandes années ! en effet, nous avions choisi la formule duo, à savoir un relais de 12kms et 700 D+ chacun (enfin un peu plus, nous y reviendrons...), ce qui constituait un effort suffisant au vu de notre dizaine d'heure d'entraînement depuis la reprise...

afin de tout de suite impressionner nos adversaires, je prenais le départ alors que Marc Raquilughetto avait le rôle de finisher. Booster,ceinture porte gel, casquettes aérée et autre mini-shorts, tels étaient l'attirail de nos congénères, ça fleurait bon l'esprit trail ! me voici sur la ligne de départ à 8h30 précises, après un échauffement des plus poussés (cf photos). le speaker annonce qu'il faut replier nos bâtons téléscopiques afin d'éviter d'éborgner les autres concurrents. étant pour ma part armé des bâtons de ski de fond de ma petite soeur, je ne peux accéder à se requête et me fond discrètement dans la masse afin d'éviter une remontrance...

PAN !!!! le start est donné et nous nous élançons, sur le bitume. ma foulée légère et souple fait des miracles, et je remonte peu à peu pour me placer vers la 20ème place à l'approche de la foret. nous sommes un groupe de 5 coureurs et menons grand train sur les superbes sentiers chartrousins. au bout de quelques kilomètres, nous bifurquons sur un single et attaquons la montée, qui se passe pas trop mal.

c'est ensuite le moment de la descente. ayant tel le commando étudié le parcours la veille, je me dit que nous sommes arrivé, d'autant que je n'ai de manière générale aucune notion de la distance parcourue quand je cours, et que ma Swatch à aiguille n'a pas l'option GPS (mais lesdites aiguilles sont fluorescentes, ce qui est pratique dans la nuit). nous redescendons sur le bitume, et voyons des concurrents surgir sur notre gauche. que se passe t'il??? une erreur d'aiguillage a conduit la "tête" de la course dont je faisais partie (enfin le ventre mou de la tête de course quoi) à faire un petit détour d'1,5km et 100 D+ !!! choux blanc donc, tout est à refaire.

nous attaquons donc la vraie montée, celle de 500m D+. armé de mes bâtons, j'arrive à bien monter et double pas mal de concurrents, m'engueule avec un commando aux jambes rasées et au minishort de triathlète qui me lance "enlève tes bâtons, on est pas en ski de fond" et regagne le sommet.arrive enfin la descente, je suis à ce moment pas trop mal placé. celle-ci dure 3 kms environ, et ma technique légendaire de chamois urbain, conjuguée à une chute (vu la vitesse où j'allais, je me suis pas fait trop mal...) fait qu'une bonne vague, pour ne pas dire un tsunami de runners de dépose.

le calvaire s'achève au passage de relais, que je donne à Juju à la 6ème position par équipe (et 1ère féminine au scratch, soulignons-le). celui-ci, chaussé de des Asics flambants neuves achetée la veille et faite à son pied le soir en regardant la télé s'élance vers la gloire, tel César marchant sur Gergovie. il vous racontera sont périple plus tard...

je l'attends à l'arrivée, où il surgit pour finalement nous obtenir la seconde place par équipe, à quelques foulées de a tête ! nous discutons, je le félicite pour sa course et apprends alors qu'il avait dépassé le premier, mais une petite erreur d'orientation l'a conduit à faire un aller-retour dans un cul de sac... nous terminons donc deuxièmes, mais nous sommes sans conteste les concurrents qui avons parcouru le plus de distance :)

nous montons donc sur le podium et remportons un jambon de 6 kgs et 1 t-shirt de commando avec poche spécial gels sur les côtes !

à bientôt pour de nouvelles aventures qui seront probablement les 36kms de la Transju Trail, où la lutte fratricide sera sans pitié !
Le 13 Mai 2012 à 20:47Vande

Commentaires

Le 14 Mai 2012 à 22:43
arf
véronique et davina sont vraiment des débutantes à côté de votre duo infernal...
je crois que je vais agrandir vos photos et les placarder dans la chambre de mes gosses pour leur montrer ce qu'est le sport de compétition...le vrai !
vos sourires nous honorent et font plaisir à voir!
Le 25 Mai 2012 à 21:43
olir
Ce qu'on constate surtout, c'est que heureusement que Juju était là ! Quelle remontée! Bon, pour le GPS; c'est pas comme si Vande n'était pas partenaire privilégié d'une marque faisant partie d'un groupe fabricant de ce type d'équipements...
En tous cas bravo, vous faites rever ceux qui sont encore en mode intersaison - barbecue bricolage.

Postez un commentaire

Nom ou pseudo : *
Courriel : (ne sera pas visible) *
URL de votre site :
Commentaire : *
Vérification (recopiez ces lettres) : *