X

Accès réservé

Identifiant :
Mot de passe :

Photo aléatoire

Derniers commentaires

La Faune dans Des nouvelles de la jeune
dure dans MB RACE La course de VTT la plus difficile au mond
franfran dans Le tout en un
Bill/Sioux dans Mégève les Saisies
Bill/Sioux dans Saugeathlon 2014

Sponsors

Aucun commentaire Un petit tour dans le Beaujolais
Envie de changer d'air le week-end dernier, je suis donc allée faire un tour dans le Beaujolais, non pas pour faire le tour des caves (malheureusement...) mais pour participer au célébrissime Vétathlon !
Le concept du Vétathlon est très simple, tu fais une petite boucle en trail (5,5km), 2 petites boucles de VTT(2x6,5km) et de nouveau une toute petite boucle en trail (3,3km). Bien sur tu peux le faire en individuel ou par 2. Avec mon homme nous avons choisi la 2nde option et comme vous vous en doutez certainement je me suis lancée sur le trail.

Résumé de cette course à saucissons (ben oui on en a rapporté 4 !):
Beaucoup de monde au départ, j'essaie de me frayer un passage pour ne pas être trop derrière mais les beaujolaissiens (soulignage de mon correcteur d'orthographe, les autochtones ne doivent pas s'appeler comme ça...) forment un gros bloc !
Je pars donc dans la masse et aperçois plein de filles au loin. Je cours comme une bourrine en me disant que 5,5km c'est du sprint mais les jambes picotent quand même (ah c'est ça le fameux acide lactique !). Je parviens finalement à pas trop mal remonter et à passer le relais à Thibaut en tête en relais mixte mais il y a tout de même une triathlète en individuel qui a fini devant, grrrr...
Pendant que Thibaut s'amuse dans la gadoue je dois prendre soin de ne pas me refroidir, ce n'est pas chose facile sous la pluie ! Je vais donc attendre au passage de relais avec les autres équipes, ambiance tendue, personne ne parle, la pression est là (c'est le Vétathlon quand même !) et soudain, oh rage, le mec de la concurrente qui était juste derrière moi arrive tout seul. Etant donné que mon chéri peut être qualifié de poissard avec tous les ennuis mécaniques qu'il a connu au cours de ces dernières semaines, je m'inquiète un peu... La 2ème équipe mixte arrive et j'attends toujours ma moitié. Au bout de quelques minutes le voilà enfin, il n'était juste pas en top forme, je termine donc avec le dernier parcours de trail et nous parvenons à monter sur la boîte à la 3ème place.

En conclusion petite course super sympa, une organisation vraiment top, avec en prime pour les messieurs la présence de Miss Beaujolais à la remise des prix. On voulait changer un peu d'air mais finalement c'était un peu comme le Jura, la pluie et pas de réseau !

NB : avec la Faune on voulait s'amuser à la course des Combes aux Moussières ce dimanche mais dixit le Sioux, la course est annulée...
Le 14 Octobre 2014 à 07:48Cocof
Aucun commentaire Sierre-Zinal et DUO TRAIL
Bonjour le Jura,
« Pas de nouvelles, bonnes nouvelles » adage plus complaisant que vrai sachant les deux chemins de croix que j’ai vécu en Août et en Septembre.
Acte 1 : Sierre-Zinal
Parti pour défier Kilian Jornet sur les sentiers helvète, je me suis retrouver à me battre contre Kilian CRAMPES et Hypo JORNET pendant près de 25km. A la question de Gérard VERGUET : est-ce que tu bois assez ? Réponse : OUI mais la bière, bien que sa fabrication soit à base de céréales  demeure être diurétique plus qu’hydratante (comme quoi, la culture n’a pas de frontière…).
Je passe assez vite sur cette étape, qui, pour faire un bref résumé, s’est avéré être un long combat où le physique mais plus encore l’amour propre en a pris un sacré coup.

Acte 2 : DUO TRAIL des CROZETS
Merci Coralie FERREUX ! Et ne souris pas car ce n’est pas un sentiment de gratitude qui m’habite au moment d’énumérer notre périple…à deux.
Samedi 20 Septembre, 15h et soleil radieux. Le village des Crozets dans le Jura accueille une centaine de coureurs (ses) pour un trail au principe original.
Une boucle A, une boucle B, une boucle C et  un coureur A, un coureur B.
Allez, retournons un court instant dans un cours d’école primaire :
A et B partent en même temps A fait A et B fait B. Si A arrive avant B, A attend B ou l’inverse. Le but étant que A et B partent ensemble faire C. Le classement final se fait à l’issue de la boucle C.
C’est bon, tout le monde a suivi ? Sympa comme principe, non ? Réponse, oui…Sauf que :
Dans notre cas, nos premières boucles se sont relativement bien passées, j’attends sagement Coco au bouclage puis nous repartons faire notre dernière boucle sereinement…Tout va bien mis à part le fait que le mannequin pour Kinder surprise me rabâche sans cesse que ses mollets vont lâchés…Et ben vous ne me croirez jamais mais, à 5 km de l’arrivée, « c’est pas les siens qui zon lâchés » (merci Franck R). Le droit, le gauche, puis les deux, affreux ! Et pour couronner le tout, Atchoum qui se met à me gueuler dessus, pff !!! Nonobstant, nous finissons autour de la 20ième place scratch et 3ième mixte (ou couple ?). Mention spéciale à Pouick qui finit 4ième au scratch.
La morale de cet après-midi est que pour ma deuxième expérience en duo avec un membre du team, les crampes étaient de la partie, jamais 2 sans 3 ?
Allez, on ne baisse pas les bras et on y croit encore. Prochain rdv le trail des 7 monts.
Le 30 Septembre 2014 à 17:36Bill
Aucun commentaire Le Trail de la vallée du Drugeon
L'heure de la rentrée a sonné, enfin surtout mon réveil ce dimanche matin pour me rendre à La Rivière Drugeon pour le 8eme Trail de la vallée du Drugeon.

C'est une heure avant le départ que je me retrouve à la distribution des dossards et récupère ainsi mon lot souvenir... un sapin à replanter!!! Superbe idée de la part de l'organisation.

Un petit échauffement et je suis sur la ligne de départ pour le 35 km et ses 900 mètres de d+. Le départ est lancé, ça part fort, très fort, je m'inquiete puis me rappelle que certains d'entre nous établissent le parcours en relais (3coureurs). Un premier groupe de 8 coureurs s'échappe, mais je décide de rester sagement "à l'abri" et je me cale derrière un coureur avec une allure qui me convient. C'est ainsi que se passe les dix premiers KM avec la première difficulté pour rejoindre le col de la République. Un regroupement s'opère avec deux fugitifs du début, nous sommes maintenant un groupe de 4 et chacun tente de faire "le job" pour maintenir une allure correct. C'est ainsi que nous arrivons au KM 20. Je me sens bien on nous annonce que nous sommes 4 5 6 et 7ème et que les 2 et 3ème sont à moins de trois minutes. Je décide alors de relancer un peu plus à chaque fois que j'ai l'occasion, je fais un écart avec mes compagnons et j'ai bien en tête de vouloir rentrer sur les échappés. La tête oui mais les jambes un peu moins, ça commence à être dur et encore plus dur quand je m'aperçois que derrière ça rentre... Un cou d'épée dans l'eau.

Nous sommes maintenant à 8 km de l'arrivée et un bénévole nous annonce que devant c'est pas loin. Et la le coup d'épée n'est pas dans l'eau mais dans mes cuisses...ca relance pour de vrai maintenant, je fais l'élastique une fois, deux puis CRAC plus d'élastique plus d'essence, plus le moral... Je m'accroche pour garder cette place mais je perds du temps et je sais que d'autres auront géré la course et vont terminer certainement bien plus fort que moi.

Je lutte et je parviens à maintenir ma septième place qui me satisfait pleinement même si il y avait peut être moyen de faire mieux... Mais la prochaine sera meilleure

Enfin un grand bravo aux bénévoles pour cette organisation "simple" mais efficace et un parcours juste parfait. Une pensée également aux proches de ce Monsieur qui est décédé lors de l'épreuve 12km.

Prochain Trail lors du duo trail des Crozets avec un camarade du team Trail Jura puis le Trail des Sangliers à Pontarlier.
Le 09 Septembre 2014 à 20:43Pouick
Aucun commentaire retour de la Faune
En passant à Cinquétral il y a 3 semaines et voyant l'affiche je me suis dit que j'allais venir faire la foulée des as!
Et je m'étais dit aussi que j'allais m'entrainer un peu plus sérieusement pour cet évènement. Je me suis pas autant entrainée que je l'aurais voulu mais bon!!!!!
Me voilà au départ dimanche de ce 13 km. Comme objectif garder la Laurence Gindre en ligne de mire (car de toutes façons je n'arriverai pas à la battre...)
Alors je ne sais pas si avec l'effort la vue baisse mais assez rapidement au bout de quelques km je ne l'ai plus vue la Laurence, oups. Puis ensuite c'est une coureuse qui me double, là j'essaie d'accrocher mais pas moyen. Je me dis que je suis 4ème et que tout n'est pas perdu. Mais le parcours est beaucoup trop plat ou pas assez d'entrainement. Je suis dans le dur sur le retour et surtout toute seule. Parfois j'aperçois une fille pas trop loin mais non...
Je finis tout de même, finalement 5ème (une fille était partie comme une bombe et je ne l'avais pas vue)!
Bilan : reprise difficile surtout au niveau des jambes mais super beau parcours!!
Je fais quand même un podium : 3ème senior, ;)
à la prochaine
Le 06 Septembre 2014 à 19:27La Faune
Aucun commentaire La Rubatée

Il y a 2semaines, je me dis que ça fait bien longtemps que je n'ai pas porté un dossard, ça ne me ferait pas de mal et ça me permettrait surtout de déculpabiliser par rapport à la quantité de sucreries ingurgitée ces dernières semaines.
Le hasard fait bien les choses, ce week-end là il y a la Rubatée verte à Lajoux, l'une des rares courses locales que je n'ai jamais faite.
Banco, je me décide la veille et arrive surmotivée sur la ligne de départ.
Petit détail que j'avais zappé, je n'ai couru qu'une ou deux fois depuis le 10km de l'UTTJ mais bon c'est comme le vélo ça ne s'oublie pas, et puis ce n'est que 10km...
Effectivement, je n'avais pas oublié comment courir, en revanche il semble que mon corps ait oublié à quoi ressemblait un véritable effort physique, celui qui pique les jambes et qui tord le ventre... Lorsqu'on est habitué aux effort plus long, 10km ça fait vraiment mal !
Le parcours, magnifique mais où tu ne te reposes jamais, se résume en 2 boucles de 4,880km (précisément!). J'ai bien souffert à la 1ère et finalement je n'étais pas trop mal à la 2ème.
Je parviens finalement à monter sur la boîte sur la plus petite marche derrière Marion (Hugonnet) qui me met 4min (la coquine!) et l'inusable Laulau Gindre qui me devance de 2min, et qui au passage pourrait être ma mère...
Pour conclure je suis tout de même satisfaite de ma course et bien reboostée pour les prochaines. Je suis ravie d'avoir enfin pu participer à cette Rubatée parfaitement organisée par la Grenard family.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

CocoF
Le 26 Août 2014 à 13:14Cocof

< Précédente    1  2  3  4  5  6  7  Suivante >